Premier jour à Katmandou

Publié le 16 Mai 2017

J2: 15/05

Après une première nuit peu reposante, j'attrape un petit déjeuner à la supérette du coin et rejoins le quartier touristique (Thamel) pour m'y balader. 

C'est un peu l'anarchie dans les rues. Voitures, motos, scooters, vélos et piétons circulent sur la chaussée sans règle apparente. Nombres de rues ne sont pas goudronnées et comme il pleut régulièrement, c'est vite de la bouillasse casse gueule. Tout ça fait que je n'avance pas extrêmement vite.

Je fais une pause thé dans un petit restaurant avec une cour intérieure très jolie. Visiblement ici, si on commande un milk tea  (ou massala tea), on obtient un thé très semblable au chai tea latte de Starbucks. Clairement j'irai en acheter en supermarché avant de quitter le pays. 

Sur le chemin, un guide qui veut me proposer ses services me fait la causette 3 minutes. Quand je lui dit que je suis française, il me demande si je connais "macaroon". Les macarons? Ah non, il parlait de Macron en fait!

Puis je me rends à Durbar Square (endroit regroupant temples et palais, en partie dévasté par le séisme de 2015) où j'achète mon ticket (1000 roupies, 1€=117 roupies). Normalement le ticket est pour la journée, mais si on se rend au bureau du site avec une photo et son passeport, on obtient un laissez passer valable pour la durée du visa! (Merci lonely planet)

Je retrouve Anna et Angela (française et espagnole, qui partagent ma chambre) et on déambule dans les rues autour avant de s'arrêter manger des momo (sortes de raviolis, vapeurs ou frits, fourrés aux légumes ou à la viande).

Si on fait attention dans les petites rues, on repère des entrées de petites cours intérieures très jolies et super calmes. Dans l'une d'elle, quelques femmes rigolent en nous voyant et nous offrent des sortent de bonbons à base de lait concentré.

Quelques impressions sur la ville:

- clairement ça sent pas la rose! Si à certains endroits, ça sent l'encens et les fleurs (pied des temples en général); le reste du temps, ça sent la ville qui pue! (Même genre d'odeur que phnom penh par exemple). Évidement la multitude d'ordures partout n'aide pas!

- et en même temps, c'est difficile de les blâmer quand on voit l'état de pauvreté apparent et les dégâts causés par le séisme. De nombreux immeubles sont en partie ou complètement effondrés. 

- comme dans d'autres pays d'Asie,  il y a des chiens errants partout. Ils sont sales, plus ou moins nourris et plus ou moins biscornus mais dans l'ensemble ils ont l'air plutôt inoffensifs. N'étant pas vaccinée contre la rage, j'évite de trop les approcher quand même. 

en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel
en gros: à voir et à manger dans Thamel

en gros: à voir et à manger dans Thamel

Rédigé par Marion

Publié dans #Népal

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

laure 17/05/2017 23:37

Hello
C'est quoi la symbolique de ces grands dômes avec des yeux ???
Bisous

Marion 18/05/2017 05:47

C'est pas des dômes, c'est des stupa. Ce sont les yeux de Buddha! Tu peux taper buddha's eyes dans Google, pour toute la symbolique qui va avec!
Bisous.