Parapente day!!

Publié le 26 Mai 2017

J12: 25/05

Aujourd'hui: parapente!!! (Et pas grand chose d'autre...)

Via l'auberge, j'ai réservé un vol en parapente pour la fin de la matinée. Seule consigne: des vraies chaussures, pour ne pas se tordre la cheville. À 11h30,  un mec en scooter vient me chercher pour m'emmener  (sans casque évidement! Dans ce pays, les passagers - voiture ou scooter - doivent avoir une protection magique parce que rien d'autre ne les protège! Ni casque, ni ceinture) jusqu'à leur bureau. Je remplis un formulaire, paie  (~100€), met mon sac dans un casier et on remonte sur le scooter. On fait 1 km et il me dépose à un van où attendent déjà d'autres personnes. Puis on grimpe la montagne jusqu'au point de décollage. Celui qui va voler avec moi (Sean, mais ça s'écrit sûrement pas comme ça) me fait signe de le suivre. Pendant que deux personnes déploient la toile du parapente, il m'arnache de mon sac à dos/siège/baudrier, tout en me donnant les consignes de décollage: "you walk and when I tell you, you run...no jumping, no sitting or we can't fly! It's a teamwork.". C'est bien, ça met pas du tout la pression! 

On attend ensuite un courant d'air favorable, debout dans le sens de la pente. À un moment, il me dit de marcher, la toile s'élève, puis je "cours" (parce qu'attachés à deux, avec le baudrier dans les jambes, c'est pas vraiment de la course), et en quelques mètres; on décolle!!

Évidement, c'est trop beau!! Les montagnes, le lac, la ville en dessous, le ciel bleu, les quelques rapaces qui volent autour, les autres parapentes...

Comme dans le tarif, il y a photos et vidéos incluses, Sean sort sa gopro de temps en temps. 

Passée l'excitation du début, mon estomac me fait vite comprendre qu'il n'aime pas trop l'activité. Comme on s'élève avec les courants d'air chauds, c'est pas toujours super fluide. Au final, on aura volé environ 40 min (et autant de temps ensuite pour faire la paix avec mon estomac) et on finit par atterrir sur une cible géante en bord de lac. L'atterrissage est facile, j'ai juste à lever les jambes. Il me détache, on remonte dans le van jusqu'à leur bureau, où ils me filent les photos (plus d'une centaine) et deux vidéos. 

Je rentre à pied à l'auberge et peu de temps après, il se met à pleuvoir un énorme déluge, ce qui clôt mes activités de la journée. Je ressors juste dans la soirée pour aller dîner avec des gens de l'auberge. 

1. à 6. Parapente!   7. et 8. Le déluge!
1. à 6. Parapente!   7. et 8. Le déluge!
1. à 6. Parapente!   7. et 8. Le déluge!
1. à 6. Parapente!   7. et 8. Le déluge!
1. à 6. Parapente!   7. et 8. Le déluge!
1. à 6. Parapente!   7. et 8. Le déluge!
1. à 6. Parapente!   7. et 8. Le déluge!
1. à 6. Parapente!   7. et 8. Le déluge!

1. à 6. Parapente! 7. et 8. Le déluge!

Rédigé par Marion

Publié dans #Népal

Repost 0
Commenter cet article

laure 28/05/2017 18:18

Alors pas de vertige, c'est cool !!!

Marion 29/05/2017 14:24

Non pour ce côté là ça allait...mais y avait pas non plus la sensation de se jeter dans le vide.