Baby trek

Publié le 30 Mai 2017

J15: 28/05

En général, les trekkeurs partent archi-tôt  (genre 7h30 maxi), mais je ne suis pas une lève-tôt et mon itinéraire fait en gros un jour et demi, avec un supplément selon l'endroit où je choisis de prendre le taxi/bus pour revenir sur Pokhara. Du coup,  je ne me presse pas trop. À force de ne pas me presser, je suis partie à 10h!

Évidemment, j'ai laissé mon gros sac à l'auberge et je suis partie avec mon sac à dos et mine de rien, pas mal de truc! (Pyjama, t-shirt et slip, gilet et tongs pour le soir, 2 bouteilles d'eau, une serviette, le nécessaire de survie pansements/médicaments/anti-moustiques, le strict nécessaire de salle de bain, quelques barres de céréales, appareil photo, carnet et bouquin, poncho de pluie...et en plus passeport, téléphone, argent...). Mon sac est plein mais le poids reste raisonnable et ce n'est pas ça qui me fera peiner dans la journée. Sur moi, j'ai un pantacourt, un t-shirt de randonnée (matière assez proche de ma serviette en micro fibre et qui a l'avantage de sécher super vite, et l'inconvénient d'être relativement moulant donc pas très seyant) et mes grosses chaussures de randonnée (achetées pour l'occasion, faites en France avant le voyage; elles ont été parfaites pour ces deux jours).

Je prends un taxi pour Milanchowk  (un peu au nord de la ville, à 1100m d'altitude) et il me dépose au pied de la piste de trek, avec quelques mots d'encouragements. 

Et ensuite: c'est parti pour de la grimpette! Beaucoup de grimpette! Des heures de grimpette!!! (Je finis la journée à 1600m d'altitude)

Le chemin n'est pas compliqué à suivre, je suis la piste principale tout le long. Les quelques fois où j'ai hésité, il y avait toujours quelqu'un à qui demander. 

Différents types de pauses s'organisent vite: la "je reprends mon souffle 30 secondes" (très fréquente), la "je m'éponge le visage", la "je bois une petite gorgée d'eau" (assez régulière) et la "je m'assois 15-20 minutes pour boire et manger et un peu" (environ toutes les deux heures).

Je croise quelques mini bleds, quelques locaux (à qui la notion de voyage en solo semble échapper complètement puisqu'ils me demandaient si j'étais seule?, sans guide?, sans amis??) et aucun touriste. 

Bon ok, il y a quand même quelques moments où je me suis demandé pourquoi je m'infligeais ça. Mais la vue est sublime et tant que ça ne grimpe pas, ou pas trop, ou pas trop longtemps, ça va plutot bien. 

J'arrive à Dhampus  (village où j'avais prévu de passer la nuit) à 16h30, après 12,6 km; ce qui fait une petite moyenne de 2,2km/h...c'est peu...mais on ne peut pas dire que randonner autour d'Orléans apporte les mêmes conditions de terrain! 

Je me trouve un hôtel avec une super vue, chambre individuelle, salle de bain et balcon pour 500 roupies.

En fait, le village est super mignon et le ciel est dégagé avec une vue incroyable sur l'Annapurna

En marchant au hasard, je tombe sur une petite place où ils sont en train de tourner un film! Un mec en survèt' bleu me dit que je peux regarder si je veux; du coup je m'installe sur le côté pour regarder le tournage. C'est visiblement un film d'action vu les scènes de bagarres (très exagérées) qu'ils tournent. C'est super drôle à voir! Tout le monde se marre et ils sont obligés de recommencer plein de fois leurs scènes. Étant la seule blanche à des kilomètres, j'attire aussi l'attention et un des acteurs qui a fini ses scènes pour la journée, vient me taper la discute à base de: where do you come from?, how old are you?, first time in Nepal?, are you alone?, do you want to sit?, do you want some tea?, you're so very beautiful... (là, j'y crois très moyen vu mes fringues et ma tête de déterrée après avoir transpiré toute la journée). À la fin de leur journée de tournage, le production manager (le mec en survèt) nous rejoint, et suite à quelques questions de ma part, je comprends que beaucoup ici sont célèbres (au Népal!)! Le film s'appelle Nepte, si ça vous intéresse. De ce que j'ai compris, c'est du "funny fight", avec des gangsters et une histoire d'amour. 

1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie
1. à 13. Pendant le trek   14. à 22. Dhampus  23 et 24. Tournage du film  25. Black out et repas à la bougie

1. à 13. Pendant le trek 14. à 22. Dhampus 23 et 24. Tournage du film 25. Black out et repas à la bougie

Rédigé par Marion

Publié dans #Népal

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

laure 30/05/2017 10:14

Tu aurais pu avoir un petit rôle , vu ton expérience en karaté !!!

Marion 31/05/2017 09:54

Là c'était surtout des faux coups et l'acteur qui se faisait frapper décollait de deux mètres (avec un câble): je sais faire que du vrai combat moi! ^^
Et vu ma tronche à ce moment là, jamais ils m'auraient convaincu de faire quoi que ce soit!